Poignée de Châtaigne

1, rue du Granit, 44360 Vigneux-de-Bretagne

996

Programme

Extension et restructuration d’une maison individuelle.
Redistribuer les espaces de Vie et repenser leur(s) rapport(s) à la rue et au jardin.

Concepteurs

  • Tristan BRISARD Architecte

Maître(s) d'ouvrage(s)

  • M. et Mme Guérin

Thèmes

  • Architecture

Année de réalisation

2015

Surface(s)

Extension : Surface de plancher = 70 m2Restructuration intérieure sur existant : Surface de plancher = 40 m2

Coûts

Coût travaux extension = 95 000 €HT

Documents

Les propriétaires souhaitaient agrandir leur maison pour créer notamment une chambre et une salle de bain supplémentaires. Le projet prend le contre-pied du programme et propose une extension qui accueille les futurs espaces de vie et aménage l’actuel séjour en zone privée. Elle prend l’aspect d’un volume « cathédrale » épuré, d’un icône qui se détache de la maison existante par une implantation décalée, à la perpendiculaire, en retrait sur rue, tournant dos au parking. L’extension se rattache à l’existant par une galerie qui fait lien entre entrée et jardin et organise les espaces intérieurs. L’orientation des toitures préserve les apports de lumière naturelle et l’ensoleillement à l’intérieur de l’existant. Sur une dalle en béton brut, la nouvelle structure en ossature bois et métal est isolée en laine et fibre de bois. Des cadres en acier galvanisé se prolongent en gouttière et entourent les grands vitrages pour les protéger du ruissellement de la pluie. La modénature des bardeaux fendus de châtaignier utilisés en bardage et couverture fait écho à l’appareillage des pierres de granit des constructions en place. Le minimalisme du projet et de ses détails contraste avec le contexte.

Approche environnementale : Chauffage par poêle à granulés bois — Consommation énergétique 16 kWh/m².an d’énergie primaire dont 9 kWh/ m².an de chauffage — Certification bois : PEFC — Résultat du test d’infiltrométrie (test Q4) : 0,17 — Récupération des eaux pluviales — Ventilation naturelle — Implantation favorisant les apports solaires en période hivernale, le confort d’été (inertie : dalle brute, laine et fibre de bois), les apports de lumière naturelle — Objectif bilan carbone nul ou positif en ayant recours le plus possible au matériau bois : bardeaux de châtaignier d’origine France
(Allier), ossatures, panneaux d’habillages intérieurs (murs et plafonds) — Qualité de l’air : mise en oeuvre de produits naturels non transformés, non traités, de matériaux bruts, colles à faible émissivité de COV.

Photographe : Tristan Brisard

À voir aussi...